Superbe randonnée où le contraste en boucle est très marqué. Malgré la longue marche d’approche du 2é jour, c’est l’itinéraire le plus intéressant pour le ski. Étape engagée, en autonomie, le 3é jour.

7 jours par le Mgoun, l’Arouri, l’Igoudamen, le Waougoulzat et l’Azourki.

J1 :De Marrakech – Imi N’Oualoun.

300 km (dont 50 km de piste) – 6h

De Marrakech par le Tizi N’Tichka, Ouarzazate et Skoura, gagner Toundount puis Imi N’Oualoun (« la porte des coeurs ») sur le versant sud du Mgoun, à 1800 m d’altitude. Bivouac au bord de l’assif Timatras ou nuit chez l’habitant ;

J2 : Imi N’Oualoun – Azibs n’Agouram

1000 m de montée – 7h

Remonter l’assif Timatras par un bon sentier muletier en rive droite. Succession de beaux villages. Bivouac aux azibs n’Agouram (bergeries) vers 2800 m d’altitude, ou si l’enneigement n’est pas trop important, gagner en 2 heures les balcons de Tifferdiyn (3500 m) sous le sommet ouest du Mgoun.

J3 : Azib N’Agouram – Ikkis

1500 m de montée – 1800 m de descente à ski – 11 heures

Franchir la crête du Mgoun à l’ouest du sommet 4008 m, au point coté 3978 m sur la carte Zawyat Ahansal 1/100000, puis rejoindre en tirant à l’ouest la vaste combe nord dominant la Tilibit n’Tarkaddit. Descendre jusqu’au plateau (3000 m, sources de la Tassaout, refuge en construction) puis franchir la crête de l’Aghouri (3400 m). Descendre d’abord plein nord et rejoindre par une selle la vaste combe est de Timramatine. Ski jusqu’au bergeries d’Ikkis par bon enneigement (2200 m). Bivouac sur les pelouses au bord de l’assif Arous ou dans l’une des bergeries.

 J4 : Ikkis – Imelghas

1300 m de montée – 900 m de descente à ski – 7h

Monter à l’Igoudamen (3519 m) par son versant ouest puis descendre plein nord en direction des aït Bouguemez. Gorge encaissé avant le débouché dans la forêt clairsemée de chênes verts. Beaux villages. Nuit (et Hammam reconstituant) en gîte d’étape ou auberge à Imelghas (1850 m).

J5 : Imelghas – Azibs n’Rbat

800 m de montée – 5h

Remonter la vallée de l’assif n’Rbat (ne pas manquer les traces de dinosaures fossilisés à Ibaqalioun) jusqu’aux azibs n’Rbat (2700 m). Nuit en bivouac ou dans l’une des bergeries.

J6 : Azibs N’Rbat – lac d’Izourar

1100 m de montée – 1100 m de descente à ski – 7h

Remonter le vallon orient à l’est à l’aplomb du Waougoulzat puis atteindre le sommet est de la montagne      (3730 m).    A pied, par une traversée aérienne, on peut gagner le sommet principal (3763 m, 1h A/R). Descente vers le lac d’Izourar par le grand plan d’Ighouwra ou la combe glaciaire de Tiflouado. Bivouac au bord du lac (2550 m).

J7 : Lac d’Izourar – Tamda

1000 m de montée – 1100 m de descente à ski -7h

trajet automobile Tamda-Marrakech-210 km (dont 15 km de piste). 4h

Remonter les éboulis de la face sud de l’Azourki, franchir la crête vers 3600 m et gagner le sommet ouest de la montagne (3650 m). En fonction de l’enneigement , descendre plein nord jusqu’à la piste carrossable (ruine de l’ancien refuge) ou tirer plus à l’ouest vers Criberdan et l’assif n’Tamda. Retour à Marrakech en 4X4 via Azilal.